Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas envie de rire

Publié le par Lionel Droitecour

Monument au Morts, Gentioux, Creuse, France

Monument au Morts, Gentioux, Creuse, France

Pas trop envie de rire, en effet, ce matin. Les calembours me restent sous la peau de ma plume virtuelle. La chimio, il faut dire, ça vous altère un peu le vital, et quant au moral, ca dépend des jours. Pour ma part, vous le savez si vous lisez ces pages, j’essaye de lui tenir la dragée haute à ce salaud de crabe.

Hier matin, vers dix heures, c’était ma séance quotidienne de radiothérapie. Pas spécialement marrant, comme expérience, mais le personnel du Centre Paul Strauss de Strasbourg fait de son mieux pour rendre ces minutes aussi légères que possible.

Puis, vers onze heures, rencontre avec le médecin qui assure le suivi de ma chimio. Là encore, un praticien consciencieux qui fait de son mieux pour répondre aux questions difficiles

Presque une routine, désormais.

Alors, comme on était rendu vers midi, visite à mon petit bonhomme de petit fils, lequel vient tout juste d’apprendre à marcher. Il m’a gentiment gambadé autour, entre un dessin animé (beaucoup plus intéressant que son vieux pépé), les balles et ballons, les joujoux multicolores et le siège où il voulut manger tout seul, comme un grand, son assiette de pâtes. Au grand dam du parquet, constellé de nouilles en ses alentours immédiats.

Puis, en famille, nous avons discuté de tout et de rien, sans même chercher à refaire le monde. Tant pis pour ce qu’il est, nous étions heureux d’une joie tranquille et quotidienne. Le bonheur est si peu tapageur, vraiment, qu’on ne s’aperçoit pas toujours qu’il nous tient compagnie.

Puis retour en mes foyers

Nous n’avons pas allumé cette foutue télé pleine de mauvaises nouvelles, de bruyantes inepties, ou de fictions qui dépassent l’affliction.

J’ai préféré m’entretenir avec Johann Sébastian Bach, pour finir par réussir à passer une presque bonne nuit ce qui, ces temps ci et en ce qui me concerne, n’est jamais gagné d’avance

Je me réveille pourtant avec la gueule de bois

On n’échappe pas aux rumeurs du monde, lequel n’échappe pas à la fureur sanguinaire des assassins fanatisés par une cause guerrière. Ainsi, hier à Paris, en ce vendredi 13 novembre 2015, des gens ordinaires ont-ils vaqué à leurs occupations dans une cité paisible. Soucieux, préoccupés, ou, au contraire heureux, amoureux, peut-être, ou simplement tranquilles.

Pacifiques, certainement.

Ils sont allés aux concerts, aux terrasses des cafés, pour profiter de l’air du temps. Et le crime est venu vers eux dans ses livrées sanglantes, vociférant le nom d’un dieu qu’il déshonore. Morts inutiles, voulues par le grand ordonnateur de la souffrance humaine, ce préjugé infernal qui fait de l’autre un ennemi aux raisons d’un idéal maudit.

Il ya un siècle de cela, la guerre mondiale ravageait des frontières européennes aujourd’hui largement ouvertes.

Ne les refermons pas à cause de huit assassins. C’est ainsi que nous serons les dignes héritiers de ces anciens soldats morts pour l’idée qu’ils se faisaient de notre république.

Ce sera notre honneur.

Commenter cet article

damiax 21/11/2015 20:30

"(...) Puis, en famille, nous avons discuté de tout et de rien, sans même chercher à refaire le monde. Tant pis pour ce qu’il est, nous étions heureux d’une joie tranquille et quotidienne. Le bonheur est si peu tapageur, vraiment, qu’on ne s’aperçoit pas toujours qu’il nous tient compagnie (...) "
De plus en plus littéraire l'ami Lionel ... Bravo pour ces 3 lignes et plein de courage à toi !!

Lionel Droitecour 21/11/2015 20:50

Merci, très cher, pour ce jugement de valeur qui a beaucoup de valeur pour moi...
Oups, c'était pour me Damiaxounet, se commentaire... Mais après tout cela peut aussi convenir à Bibi Fricotin.

Bibifricotin 18/11/2015 10:05

"MAUDITE SOIS LA GUERRE !" assurément...mais surtout ses thuriféraires et autres entrepreneurs de mort !
A défaut de l'être de façon tangible, de tout coeur avec toi cher Lionel,

Lionel Droitecour 21/11/2015 20:48

Merci, très cher, pour ce jugement de valeur qui a beaucoup de valeur pour moi...

Bibifricotin 18/11/2015 10:06

Oups...désolé pour la phote d'accord !-)