Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'aux laids, cautions...

Publié le par Lionel Droitecour

Qu'aux laids, cautions...

Je n’ai jamais rien collectionné de ma vie.

Une telle activité m’est toujours apparue un peu vaine, voire franchement obsessionnelle de la part de ceusses qui s’y adonnent avec un zèle outrancier.

J’en ai connu qui exposaient, dans leurs appartements, des kyrielles de porte-clefs en plastiques, tous plus moches les uns que les autres, et d’autant plus absurdement livrés aux regards que, dépourvus de clés, ils étaient soudain dépouillés de leur utilité première.

Idem pour ces carrés de cartons que l’on place sous les verres de bière, les pin’s, les pogs, les choses, les trucs et les machins de toutes nature qui se retrouvent ainsi parés, par l’accumulation de leur futilité dérisoire, d’une noblesse de pacotille.

Avec au-delà du nombre, la quête de la pièce rare.

Et bien je viens de découvrir un sens nouveau à ce terme de « collection ». Et me voici « collectionneur » à mon corps défendant. En effet, en médecine, et selon Wikipedia, une collection est « une poche de liquide (sang, pus), collecté dans une cavité de l'organisme. ». Et ce n’est même pas une rareté… La solution ? Une grande seringue pour collectionneurs afin de  ponctionner ladite poche.

Et moi, je me sens un peu épinglé.

Commenter cet article

LUMA 19/07/2014 22:35

Hello,
J'ai connu dans les années 70 les défilés de cafards dans les services des Hospices Civils de Strasbourg.
Nous personnels soignants ,nous ne les collectionnions pas mais les écrasions au passage ..,en vain!
On peut regretter leur disparition (et encore je n'en sais rien ..) car maintenant il faut compter avec les maladies nosocomiales...
Personne ne souhaite en faire collection.....
Un grand salut à toi muni d'une poche collecté,
Luma

Ironbird 19/07/2014 15:04

En voyant le titre et la photo j'ai eu peur que tu n'aies commencé une collection de punaises de lit à l'hôpital de Hautepierre, dont l'hygiène m'a pourtant paru irréprochable ! :-)
Nous savons maintenant qu'il n'en est rien et que ce ne sont que d'inoffensives (enfin je suppose...) rhynchites dorés (de genre féminin, on dit bien en alsacien "la rhynchite" !
Ça me rappelle mon enfance lorsque j'écumais les bois avec un ami entomologiste à la recherche du mythique lucane cerf-volant mâle, que nous ne trouvâmes jamais, nous contentant d'épingler des spécimens mineurs -- j'ai bien dit spécimens mineurs, pas DES mineures !!
Bon, remarque, il y a prescription, de toutes façons ! :-D

christian 19/07/2014 11:00

au fait ta collection, ceux sont des Rhynchites dorés

Bibifricotin 19/07/2014 11:21

Certes, mais dorés sur tranche, ou dorés à la feuille ?!
Vous me répondrez sans doute que, de toute façon, pour "le boucher", c'est la même chose...

christian 19/07/2014 10:50

Il aurait fallut que tu le susses à temps...