Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etat des lieux

Publié le par Lionel Droitecour

Etat des lieux

Lorsqu’on rentre chez soi

après un moment d’absence, quelle qu’en soit la cause, on ne peut s’empêcher de faire le tour du propriétaire. Les murs sont-ils encore à la même place ? Ce robinet qui fuyait ne s’est-il pas guérit miraculeusement ?

En ce qui me concerne, après un long séjour à l’hôpital, j’ai tendance à compter mes abatis. Certes il m’en manque un bout, mais l’amputation reste discrète. J’ai laissé sur la balance quelques vingt kilos, (ce qui en soit est une bonne nouvelle), mais il m’en reste assez en surnombre pour que je n’aie pas l’air trop famélique.

Ce qui manque un peu c’est l’énergie.

Mon petit Fessenheim intérieur a été démantelé, je suis à la recherche d’une nouvelle source de vitalité, propre, renouvelable et, si possible, durable.

On m’assure de tout côté que repos, patience, luxe, calme et pourquoi pas, volupté, devrait peu à peu reconstituer mon capital vigueur, à moyenne échéance.

Je me rends donc à l’appel au poids dormant, et mon lard, de là, fugue. Oh, que la vie est bien à temps opéré, (ce dernier calembour assez approximatif étant dédié aux plus mélomanes d’entre vous).

 

Commenter cet article

Bibifricotin 26/07/2014 19:50

Ah yo ! Mets l'eau* man, quoi !!!....

*...dans l'moulin du vésicule (comme dirait sans doute l'ami lionel)

Christian 26/07/2014 15:24

La belle au bois dormant, l'art de la fugue, et le clavier bien tempéré (comme déjà dit)... la tête fonctionne bien comme avant, Si les viscères à la vie servent, l'éviscéré sert au plus serré la vie des serfs attentifs et attentionnés.

damiax 26/07/2014 13:57

le clavier bien tempéré ... trop facile quoi ... ;)