Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au drain où vont les choses...

Publié le par Lionel Droitecour

Au drain où vont les choses...

De collections en connexions, de proches en poches, et la chaleur aidant, je me sens bien un peu flapi.

Hanté par ma santé chantée entre ces pages, mais sans cépage, sans page et sans ambages, je vous dis cet édit : le temps commence à me paraître long. Avec ou sans mainate, je me languis de mes pénates, volontiers j’irai, à la sauvette, rue des fauvettes.

Là où ma vie me convie.

Il me faut, malgré tout, prendre mon pal en ma science et mon mal en patience. Noir est l’humour, hoir de l’espoir : aux jeux de mots lestes, je leste mon jeûne et mes maux, peste ! Ne brûlons pas les étapes, ne tapons pas les brûlots, chaque chose en son temps autant que chaque prose en son champ. Fut-ce au déchant de ces hors-champs.

Pour parler haut, de ce festin de pierre, de Hautepierre je reste l’hôte. Mais jusqu’à quand, (A caen ? Non à Strasbourg !) ?

Je l’ignore, monsignore.

 

Commenter cet article

LUMA 20/07/2014 15:23

Que faire quand on sennuie ?

Ben, c'est le moment (dimanche,personnel réduit , surveillance allégée,certains sont aux vêpres.....) de prendre la poudre d'escampette,partir à la sauvette, soit par la fenêtre déjà ébrechée ou tout simplement par la porte , en passant par "l'a-sans-soeur", la cafetéria, le hall, la grande porte de sortie puis dans les 2 cas traverser l'enceinte de l'hôpital, la porte du gardien ....et j'en oublie .., direction rue des fauvettes !

N'oublie pas ton parapluie!!
ll pourra te servir de parachute comme à Mary POPPINS ,pour la pluie comme un simple citadin ,ou comme parasol pour te protéger de la chaleur et encore comme bouclier, comme un pic(piqûre) si nécessaire...

Si, c'est trop risqué,il ne te reste plus qu'à tricoter (celà s'apprend...),à faire des scoubidous,à visiter tes voisins de chambre... et pourquoi pas à méditer sur :

1) Le Saint du jour :Ste MARINA

Marina est un prénom dont l'étymologie provient du latin "marinus","marina", qui sgnifient respectivement "marin", 'marine". Ce prénom évoque donc la mer.
Il était déjà attribué à Rome dans l'antiquité et s'est surtout développé dans les régions méditérannéennes. De nos jours, ce prénom devient plus fréquent.
Signification du prénom :
"Ce prénom révèle un dynamisme à toutes épreuves qui vous permettra de progresser rapidement dans votre vie. Votre motivation sans faille vous porte et vous pousse à vous surpasser.
Vous aimez l'action, les sensations fortes, l'aventure et la découverte.
Vous êtes animée par la passion et l'envie de vous réaliser. Cela peut même prendre des ampleurs démesurées. Vous foncez, sans prendre le temps de mûrir votre projet, vos actions...
Vous surestimez vos compétences et surtout vos forces. Vous vous lancez et "advienne que pourra"...
Dans vos relations humaines, vous êtes honnête et fidèle. Vous êtes une amie fiable sur laquelle on peut se reposer.
Vous aimeriez refaire le monde, il serait alors tout à fait différent de ce qu'il est aujourd'hui "

2) Le Dicton du jour ,"ni femme ,ni choux" !

Patience ,courage ,repos,l'ennui c'est bon pour recharger ses batteries ,pour vivre à la mode"slowly" en réaction à notre vie trépidante!

J'en rêve,

Luma

LUMA 20/07/2014 22:07

Bravo, c'est gagné, d'autant plus que c'est dit avec beaucoup de finesse et de poésie!
Me voilà donc décoiffée de mon vieux voile d'infirmière des années 70!
Quel bonheur ,à l'époque de travailler le dimanche ,le jour de repos de Mesdames nos cheftaines "bonnes soeurs"(des vraies..)!
D'où le mot" a-sans-soeur" du message précédent.
En récompense de ta méditation réussie nous t'enverrons une carte postale (une vraie ..) de notre prochain voyage à Berlin.

Dévoilée,je mets les voiles..( mais seulement la semaine prochaine ).

Bises à toi,

Luma

Lionel Droitecour 20/07/2014 19:42

Quant à ce qui est de méditer, chèr(e) Luma, sache que je médite encore sur ta mystérieuse identité.
Ce soir, alors que la lumière décline, assis ainsi qu'aux berges d'un vieux ruisseau, je me demande si je n'ai pas trouvé la solution de l'énigme.
Tu sauras décoder ce qui précède, si tu es l'anonyme auquel je je pense. Sinon, c'est que j'aurai fait choux blanc dans le pot aux roses du sac à malice de la chausse trappe dans laquelle je serai pitoyablement retombé...

Bibifricotin 20/07/2014 14:09

Ah ben oui, cher ami ! Voilà ce qu'il advient à force de vous rendre aimable auprès du petit peuple des humeurs du Donjon de la Haute Pierre; et je ne parlerai même pas du fait de baiser les internes...
Ils et elles en redemandent !!! Et ne sauraient se résoudre à relâcher comme cela une pépite humaine de votre accabit...
En tous les cas, je constate avec joie que nous venons il y a peu (et dans la même unité de temps), de façon fortuite et troublante, de nous croiser à un "carrefour empathique" chez l'ami Damiax...

damiax 20/07/2014 18:11

On se croise toujours chez "l'ami damiax" ... La porte est ouverte et les ami-e-s toujours bienvenu-e-s !
Vivement qu'on s'y croise tous ensemble dans mon salon, avec le père Lionel qui aura enfin quitté la chambre 27 ... ;)

Ironbird 20/07/2014 08:52

Un feu d'artifice de bons mots qui commence comme la chanson de Serge Lama "D'aventures en Aventures" !
Quelle suite pourrait-on lui donner ?
Je suggère :
"De collections, en connexions
De proches en poches, et les piqures...
Je n'ai jamais, ça je le jure,
Baissé le froc et le crayon !"
Bon, il y certainement mieux, tu vas sans doute me le prouver ! :-)